Un Lieu d’Accueil Alternatif pour l’intégration de TOUS !


Le passage entre la vie scolaire et la vie adulte est un véritable parcours du combattant pour les parents des jeunes en situation de handicap mental et/ou autistes n’ayant pu acquérir un minimum d’autonomie. Quant à l’intégration sociale des personnes présentant des troubles sévères du comportement, l’épreuve dépasse l’entendement ! Dans les deux cas, ces situations demandent autant de foi que de persévérance au quotidien.

« Veuillez patientez, une solution vous sera bientôt proposée (…) Veuillez patientez… »

Les profils jugés complexes s’accumulent dans les files d’attente. Avoir une place dans un établissement adapté est un problème que partagent malheureusement de plus en plus de familles, notamment en région parisienne. De cette situation en « stand bye » découle un isolement qui ralentit fortement l’évolution des jeunes, voire qui pousse à la régression : relations sociales diminuées ou anéanties, fragilité par rapport au changement, non accès au milieu ordinaire, fatigabilité et accès de violence…

Nombre de jeunes dans cette situation résident au domicile familial avec peu ou pas de prise en charge externe, ce qui exige un investissement important de la part des parents qui les conduit généralement à un état d’épuisement voire de détresse.

C’est pour combler cette faille dans le système, apporter une solution aux familles concernées, et améliorer l’aide à l’intégration sociale que SERVICE PLUS A LA PERSONNE a développé un projet de Lieu d’Accueil Alternatif. Au-delà de répondre à un besoin réel partagé par de très nombreuses familles résidant en Ile de France, ce Lieu d’Accueil permettra une meilleure intégration sociale et un soutien à l’apprentissage des adhérents actuels de l’association.

Entre ateliers pédagogiques et services d’assistance

Le concept est de créer à Paris un lieu d’accueil ouvert de 9h à 19h, du lundi au vendredi, pour les jeunes sans solution de prise en charge. Des ateliers pédagogiques seront dispensés chaque jour de 9h à 16h, suivis d’ateliers périscolaires de 16h à 19h pour les jeunes dont les parents rentrent tard du travail. Les déplacements entre le domicile et le lieu d’Accueil seront encadrés par un intervenant spécialisé (accompagnement dans les transports en commun ou en voiture).

En parallèle, seront organisés des temps de rencontre pour les parents et familles en recherche de soutien. Un « bar associatif » leur permettra en effet de se rencontrer pour échanger sur leurs expériences et s’apporter conseils et soutien. Les professionnels et nos partenaires spécialisés dans le Handicap et l’Autisme seront également invités à profiter de ce lieu pour rencontrer les familles et transmettre leur savoir au travers de conférences et ateliers participatifs.

Une permanence d’assistance sociale sera également ouverte aux bénéficiaires pour les aider dans la recherche d’établissements, dans le montage de dossiers de financement, ou encore dans toutes démarches administratives visant la réinsertion sociale et professionnelle des adhérents.

L’accès à la culture étant l’un des pans majeurs de l’aide à l’inclusion sociale, le lieu accueillera les ateliers culturels de Musique et Théâtre de Service Plus à la Personne, ainsi que les répétitions du Collectif Artypique, troupe d’artistes porteurs de handicap mental et/ou autistes.

En tant que bureau du SERVICE PLUS A LA PERSONNE, différents services viendront s’ajouter à cette organisation : aide à domicile, aide à la mobilité, médiation en milieu médico-social, soutien dans les activités de loisirs, soutien dans le travail, accompagnements spécifiques (psychologue ABA, ergothérapeute, …).

Pourquoi un projet innovant ?

A ce jour, il n’existe pas ou très peu de structures d’accueil alternatives de cet ordre. Ce projet permet de répondre aux besoins des familles les plus démunies, sans solution de prise en charge pour leur enfant, tout comme des instituts spécialisés en recherche de solution d’accueil capables de gérer les phases de transition ou les manques de disponibilité.

Il s’agit d’un lieu TREMPLIN. L'enjeu est d'offrir un espace d'accueil et au-delà, un espace d'accompagnement pédagogique, social, professionnel, et culturel, qui permettra à ces jeunes de "réapprendre" les codes, maintenir leur éducation, s'ouvrir aux autres, en attendant de trouver une place dans une structure d'accueil.

Le défi est de permettre aux familles de rester proches de leur enfant exclu ou refusé par les établissements d'accueil à cause de troubles du comportement ou d’une tendance à la violence. En luttant par nature contre la discrimination, ce lieu a vocation à accueillir un maximum de personnes concernées, à commencer par les plus exclues.

L'expérience des porteurs du projet, Majid et Sophie KABDANI, et de leur équipe au sein de SERVICE PLUS A LA PERSONNE permet de prendre en charge tous les handicaps mentaux, quels que soient le degré d'autonomie et les troubles du comportement associés (y compris les plus sévères).

Le projet vise notamment les jeunes porteurs de troubles envahissants et qui sont généralement soumis à des demandes d'internement dans des hôpitaux psychiatriques (services spécialisés). La volonté de SERVICE PLUS A LA PERSONNE est très précisément d'éviter ces internements et d'épargner ces jeunes de l'isolement par des méthodes jugées trop radicales.

La méthode développée par Majid et Sophie Kabdani a prouvé à maintes reprises la qualité de la prise en charge (satisfaction et développement du nombre des adhérents) et son potentiel de réinsertion. Plusieurs adhérents de SERVICE PLUS A LA PERSONNE, précédemment exclus d’établissements, ont ainsi pu réintégrer des structures adaptées grâce a leur expérience au sein de SERVICE PLUS A LA PERSONNE et à l'accompagnement dont ils ont bénéficié.

Planification et résultats

L’objectif est d’ouvrir ce lieu d’accueil en janvier 2017, dans la ville de Paris. Les bénéficiaires directs seront des jeunes adultes non pris en charge, déjà identifiés pour certains. Entre janvier 2017 et janvier 2018, ce seront 20 jeunes / familles domiciliés en Ile de France qui seront pris en charge par le Lieu d’Accueil, soit une intégration progressive de 5 jeunes / trimestre (hors période estivale).

Conformément aux engagements de l’association, la méthode du 1 pour 1 sera appliquée, soit un intervenant par jeune. Ce taux d’encadrement implique le recrutement de 20 nouveaux intervenants spécialisés, par vagues successives suivant le rythme d’intégration des jeunes. A ces emplois s’ajoute la création de 5 autres postes : un assistant social et quatre professeurs spécialisés.

Au total, 20 jeunes seront accueillis et 25 emplois créés. Un projet résolument inscrit dans une dimension solidaire et sociale à double titre : lutte contre la discrimination et aide à l’emploi.

Les bénéfices directs du projet

Centrée sur le bénéficiaire, l’organisation du lieu d’accueil alternatif a été entièrement pensée du point de vue du jeune pris en charge. C’est en partant de ce qu’il est et de ce qu’il vit que nous avons pu déterminer les cinq grands objectifs du Lieu :

  • Réintégrer une structure Le lieu d’accueil alternatif est dédié aux personnes sans solution de prise en charge

  • Réapprendre les codes de la société La force de la méthode développée par SERVICE PLUS A LA PERSONNE est sa capacité à maîtriser les accès de violence, à canaliser les comportements et réapprendre les bases. Les ateliers organisés en groupe de 5 personnes favorisent également la réouverture sociale.

  • Maintenir et développer son apprentissage Au travers des ateliers pédagogiques, éducatifs, artistiques et des cours encadrés par les professeurs spécialisés, l’adhérent se remet à niveau et poursuit son apprentissage dans un cadre adapté

  • Apprendre un métier Au travers des cours spécialisés et des opportunités de création de services civiques au sein de SERVICE PLUS A LA PERSONNE, pour des besoins dans le staff de fonctionnement.

  • Exploiter son potentiel artistique Le partenariat avec le Collectif Artypique et la mise à disposition des locaux pour leurs sessions de répétition et les ateliers créatifs (décors, costumes, etc) donnent la possibilité au jeune adhérent d’intégrer la troupe ou de l’accompagner au fil de ses réalisations.

A grand projet, nombreux soutiens !

De la recherche des locaux à l’acquisition d’équipement pédagogique, le projet est en marche. Au-delà des moyens dont dispose l’association, plusieurs organismes, fondations privées et publiques, et collectivités locales sont sollicités pour apporter leur soutien dans sa mise en œuvre.

Les sommes que nous récolterons à l’occasion de l’opération MicroDON 2016 financeront en partie ce projet, notamment l’acquisition de matériel pédagogique pour la « mallette de l’intervenant ».

Si vous aussi souhaitez contribuer à ce grand projet, vous avez la possibilité de faire un don via la plateforme de Microdon (jusqu’au 16 octobre) : https://paris.microdon.org/les-projets/soutenez-notre-association,1046.html

Ou via le compte Paypal de l’association : https://www.paypal.me/ServicePlus

Tout autre soutien est naturellement le bienvenue ! Donc si vous souhaitez plus d’informations et/ou participer à l’aventure, n’hésitez pas à nous contacter ! http://www.serviceplusalapersonne.com/contact

#handicap #autisme #priseencharge #accueil #lieu #paris #social #association #nondiscrimination #intégration #viesociale #inclusionsociale

Rubriques
Articles récents